Pour découvrir la face cachée de chacun d’entre nous, cliquez sur le « ∨ » sous la photo.

ANNE

Membre depuis 2013

Chanter, chanter, chanter, voilà ce qui a amené Anne vers Polygammes.  Après avoir vu un concert, elle décide de passer l’audition pour rejoindre la troupe.

Chanter oui, mais, entre la musique (Classique, Jazz, le son du violon) et la broderie (elle emmènerait « du fil, un bout de tissu et une aiguille » sur une île déserte !), son cœur balance !

D’ailleurs, à son dîner parfait, elle réunirait bien M. Jaouen (brodeur et styliste), M. Lesage (brodeur) et Ray Charles !

CÉCILE

Membre depuis 2016

C’est grâce au projet Maxime Le Forestier Polyphonique que Cécile a connu Polygammes et a pu assister au spectacle « Alterminus ». Comme elle le dit elle-même : «  Lorsque j’ai vu la troupe sur scène, j’ai été littéralement happée ! Hors du temps, de l’espace : du rire, de l’émotion, du rythme, de l’humour, un côté un peu déjanté, une chorale ? C’est une blague ! ».

Même si elle aime être réveillée par le bruit incongru de la … tondeuse à gazon, son oreille est avant tout sensible à la musique rock !!! Eh oui ! Rock et Polygammes ne sont pas incompatibles ! La preuve en est !

Son truc à elle, ce sont les amis et la famille ! Sans oublier sa passion pour les Beatles et leurs 218 chansons (au bas mot) qu’elle connaît quasiment par cœur. A quand un bœuf avec John Lennon et George Harrison ? « Un jour, peut-être dans l’au-delà ! Ce s’rait cool ! »

CLAIRE

Membre depuis 2010

« Bouger, chanter, danser, courir, rigoler, faire rire, partager » : la volonté de Claire au quotidien et dans Polygammes !
Et l’émotion étant aussi au rendez-vous, au point qu’elle emmènerait bien toute la troupe sur l’île déserte sur laquelle elle serait coincée, avec une boîte d’allumettes pour survivre, « c’est mieux ! »
Elle a de grandes ambitions : un dîner avec Teddy Riner, Pierre Rabhi et Zaz pour « réfléchir pour développer une société meilleure basée sur un modèle économique et des valeurs plus humains et solidaires » et une tournée pour Polygammes « sur la Lune quand ce satellite sera peuplé de pionniers de l’espace ! »

COLETTE

Membre depuis 2009

C’est grâce à James, qui faisait partie du petit groupe qui créa Polygammes, que Colette (notre ancienne présidente) entend parler de la création de la troupe. Parce que cela représente quelque chose de nouveau pour elle, le défi d’une structure plus petite, elle est immédiatement séduite par l’idée.
Son talent caché? « Lire des histoires ou chanter pour endormir mes petits-enfants. Ils sont tellement mignons quand ils dorment !!! »

DOMINIQUE

Membre depuis 2009

Comme quoi, papoter, ça a du bon : Dominique entend parler de Polygammes chez sa kiné…

Elle apprécie par dessus tout les Chœurs de Carmina Burana, et vient récemment de découvrir un nouvel instrument : le « hang drum »,  dans un film magnifique : My Sweet Pepper Land de Hiner Saleem ».

Son talent caché est d’inventer des recettes de cuisine, gageons qu’elle saura en faire découvrir de bonnes à son dîner imaginaire, entourée de Florence Foresti, Louis Garrel et Zazie. Et sur une île déserte, elle apporte « un carnet et un crayon pour raconter mon histoire ». Pas bête !

EMELINE

Membre depuis 2017

Le hasard fait bien les choses et on peut remercier Internet. C’est en effet par ce biais qu’Emeline a connu Polygammes. Ce fut comme un appel. »Je sentais que je devais en faire partie, j’aime chanter depuis toujours et j’ai senti au travers du site que l’on peut largement s’épanouir avec la troupe ».
En harmonie avec les valeurs de Polygammes, elle aimerait que la troupe soit connue plus largement et surtout qu’elle continue de véhiculer cet amour du partage à travers l’union des voix et de l’expression scénique.

Dans une chanson, ce qu’elle préfère c’est le texte, la voix et la mélodie … en fait tout quoi !!!
Et donc, elle apprécie la variété et tout ce qui lui plait, même si on sent pointer une petite préférence pour Céline Dion et Jean-Jacques Goldman. Y’a pire comme choix.

Secrète, elle garde son talent caché … caché. Et même si elle devait porter une « combinaison anti-bestioles » sur son île, il ne lui déplairait pas d’y être coincée avec Matt Pokora ou Ryan Reynolds.

EMMANUELLE

Membre depuis 2009

Emmanuelle se verrait bien coincée sur une île déserte avec « Gandhi, Léonard de Vinci, Chaplin, un musicien et une panthère noire (mais végétarienne !) »
Espérons qu’ils réussiront à rire tous ensemble, car son « son » préféré est celui d’un éclat de rire, mais pourrait aussi être le bruit de la pluie ou du vent dans les arbres, ou celui de la mer sur le rivage !
Son rêve pour la suite de Polygammes : « un échange, une rencontre avec un groupe d’un autre pays qui travaillerait un peu dans le même esprit ». Des volontaires ?

ISABELLE

Membre depuis 2009

Isabelle a entendu parler de Polygammes pour la 1ère fois… dans son lit ! Eh oui, c’est la femme du Prez ! Enfin, ex-Prez…

Depuis toute petite, Isabelle « aurait voulu être une artiste », et tous les styles de musique lui conviennent, « du rap/slam à l’opéra du moment que la musicalité me touche ». Même les chants d’oiseaux l’émeuvent, « j’adorerais savoir communiquer avec ce language-là! » Ce n’est donc pas cela son talent caché… Eh oui, elle ne veut pas le dévoiler « sinon c’est plus un talent caché! »
Un tête à tête avec Barbara Hendricks lui dirait bien, sinon sur une île déserte elle n’emporte personne mais part avec un couteau suisse et un briqu

Son truc à elle, ce sont les amis et la famille ! Sans oublier sa passion pour les Beatles et leurs 218 chansons (au bas mot) qu’elle connaît quasiment par cœur. A quand un bœuf avec John Lennon et George Harrison ? « Un jour, peut-être dans l’au-delà ! Ce s’rait cool ! »

JULIETTE

Membre depuis 2009

Juliette n’aime pas la monotonie du quotidien : « Mon petit-déj change tous les jours », « Mon apéro préféré? Un mojito ! Un bon verre de vin ! Une bonne bière ! Un cocktail chic ! Je change tout le temps. »
Pareil pour ses goûts musicaux : « variés, du moment qu’il y a un bon rythme bien défini, après ça peut être du rock, de la pop, du rap, du slam, de la musique classique, voire du jazz… » Son son préféré? « Mmmmh, je censure ma réponse… »
Sur une île déserte, elle part avec un intellectuel pour refaire le monde à partir de cette île et un manuel de survie « pour ne pas mourir en une semaine vaincue par des fourmis géantes ».
Son dîner idéal ? Elle se verrait bien en tête-à-tête avec Leonardo Di Caprio (« un beau gosse, intelligent et écolo, je le veux pour moi toute seule ! »), ou avec Johnny Depp (« un beau gosse, et un artiste complet »). Et sinon, pour discuter de leurs films et en inventer de nouveaux, elle aimerait pouvoir papoter le temps d’un dîner avec Billy Wilder et Lubitsch, ou Mike Newell et Richard Curtis, ou Nora Ephron, ou Spielberg, ou Hitchcock, ou Tim Burton, ou John Hugues, ou Dereck Cianfrance…

LUCIE

Membre depuis 2018

Lucie est une des benjamines de la troupe. Si c’est grâce au rugby qu’elle a rencontré Polygammes, c’est « Alterminus » qui l’a convaincue ! Les mises en scène qui rendent les chansons émouvantes ou humoristiques ont sa préférence.

Il vaut mieux éviter les longs trajets en voiture avec elle car elle chante tout : toutes les voix et tous les bruitages. Un véritable juke-box qui peut vous chanter par cœur une infinité de chansons. De Disney à Johnny en passant par France Gall. Mais son péché mignon, c’est Céline Dion, genre musical à elle seule. Pourquoi? « Parce que j’adoooore!! ». C’est elle qui le dit.

Elle se nourrit d’avoine au petit dej’ et de Mojito Coriandre … (si si !!) et rêverait d’un dîner avec Céline Dion et Garou pour chanter sous le vent ! Mais sur son île déserte elle emmènerait son chien « ronron » , sa crème solaire car elle rougit très vite et des bouteilles d’eau, car l’eau salée, c’est juste bien pour se baigner !!!!

MARIA

Membre depuis 2009

Maria verrait bien Polygammes au Stade de France, carrément ! Cela résume bien sa vision de la troupe : « on ne se prend pas au sérieux tout en restant professionnels ».
Sa vision du bonheur : un saxo langoureux, quelques gourmandises, un apéro avec des amis (elle aime partager ce genre de moment, plus que l’apéro en lui-même, d’ailleurs).
Sa vision de l’horreur : être coincée sur une île déserte ! Trop peur des serpents, et elle aime trop « le contact avec les gens ».
Son dîner idéal réunirait Nelson Mandela, Mère Teresa et l’Abbé Pierre (« Bon ça c’est pour faire bien mais sinon si Roch Voisine, Georges Clooney ou Brice sont libres, je préfère presque ! »)

MARIE

Membre depuis 2009

Une troupe qui bouge, découverte sur internet, des fous rires complices, une aventure qui ressemble à un doux rêve, voilà ce qui a fait craquer Marie
Romantique ? (elle emmènerait son mari si elle devait être coincée sur une île déserte et le son qu’elle préfère est le rire de ses enfants)
Rockeuse ? (son genre musical préféré ? Le Pop Rock)
Latino ? (son apéro préféré ? Un Mojito, ou une Margarita)
Epicurienne ? (si elle pouvait dîner avec 3 personnalités, elle choisirait Robuchon, Ducasse et Guérard : « si on doit dîner…autant que ce soit bon !! »)

MARJORIE

Membre depuis 2009

Marjorie cherchait une manière de continuer sa pratique de la scène et de la musique. Et quel « beau challenge de faire partie des débuts de cette joyeuse troupe » !
Pour en savoir un peu plus sur Marjorie, voici avec quelles personnalités elle aimerait dîner : « Comme je ne suis pas du tout people c’est une question compliquée. Je dirais des personnes qui ont vu beaucoup de choses, des endroits intéressants et qui ont eu une vie bien remplie. Un écrivain (genre Jean d’Ormesson ou Orsenna), un journaliste (mais un vrai, pas un qui raconte de la m*****) et un invité surprise. »

NATHALIE

Membre depuis 2010

Grâce à Agnès, Nathalie vient voir un concert de Polygammes : « cette troupe ne ressemble à aucune autre…parce que ça boooouuuuuge et qu’on s’éclate ! »
Moins pragmatique que les autres qui emmènent allumettes et autres lunettes de soleil ? Sur son île déserte, avec l’homme de sa vie, elle pense avoir plutôt besoin d’un livre (« je sais, c’est commun comme idée » – ben non, en fait tu es la seule à avoir répondu ça !) : « Mange, Prie, Aime ». Et elle aurait tellement aimé dîner avec David Servan-Schreiber, Dali et Matthieu Ricard.

SOPHIE

Membre depuis 2015

Les amies de mes amies sont mes amies. Et voilà comment Sophie a rencontré Polygammes. « Quand j’ai vu les vidéos sur internet, je m’suis dit c’est eux ! J’étais à la recherche d’une troupe qui mêle chant, mise en scène, qui bouge sur scène et qui laisse une grande part à l’interprétation ». Elle rêve de se retrouver avec toute la troupe sur scène au Festival d’Avignon et faire partager l’énergie et la complicité de la troupe pour vivre des moments musicaux et scéniques magiques.

Elle craque pour la voix et le soul d’Aretha Franklin, et adore les danses latines, mais peut s’émouvoir sur le chant d’un oiseau. Surtout, elle aime la diversité de toutes les musiques. Même coincée sur une île avec un chanteur ou un percussionniste, elle ne saurait se passer d’un bon bouquin. Avec du pain et de la confiture maison, un thé et parfois même du fromage, elle est prête pour son rêve le plus fou : faire le tour du monde à pied avec un bon verre de vin rouge à chaque étape.

SYLVIE

Membre depuis 2016

Sylvie joue au bridge. Elle y a rencontré Colette, et tout est parti de là. Motivée par une envie irrépressible depuis toute petite de se donner en spectacle et son goût pour toutes les musiques, elle imagine bien Polygammes se produire un jour au Stade de France. Rien que ça !

Si une bonne journée commence par une tasse d’eau chaude (miam !) et parfois un œuf sur le plat ou des tartines à la confiture avec du fromage de chèvre, elle apprécie un bon verre de vin à l’apéro. Et pour le dîner, elle invitera Paulo Coelho, Magritte et Brice Baillon ( !!!). Mais son talent caché, c’est la danse, toutes les danses et si elle fait une pause, elle s’assied.

Sur son île, avec le beau Mac Gyver et son couteau, elle ne sera jamais prise au dépourvu

VALOU

Membre depuis 2009

Valérie (mais pour nous c’est Valou) débarque à la première répète de Polygammes pensant qu’on allait simplement chanter… « Tant mieux car sans ça je ne serais peut être jamais venue ! Je ne suis pas déçue du voyage ! »

Ce qu’elle apprécie à Polygammes ? « C’est qu’on y fait autre chose que chanter justement ! Ouhhh quelle réponse ambiguë pour qui ne nous connaît pas, j’aime ça ! Pour son talent caché, nous avons du lourd : « Je fais très bien le castor, si si c’est vrai ! Enfin je crois. J’aurais peut-être mieux fait de me taire, des fois qu’un jour on ait besoin d’un castor dans un spectacle qui sait ? Là je suis grillée ! »

After you have typed in some text, hit ENTER to start searching...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Les paramètres de cookies sur ce site sont configurés pour "autoriser les cookies" afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site Web sans modifier vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela. Lors de votre visite, vous êtes susceptible de recevoir des cookies dans votre navigateur. Ces cookies sont des fichiers de petite taille qui permettent à l’Association POLYGAMMES de vous reconnaître lors de vos visites et ainsi de mieux connaître vos besoins et de pouvoir vous aider dans votre navigation sur le site. Le paramétrage du logiciel de navigation permet d’informer de la présence d’un cookie. Le refus du cookie peur entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services. Toutefois, l’utilisateur peut configurer son ordinateur pour refuser l’installation des cookies.

Fermer le popup