Festival d’un choeur à l’autre : une deuxième édition les 17, 18 et 19 février

Publié le samedi 14 janvier 2012 à 10H34

Le groupe vocal et scénique Polygammes, dirigé par Brice Baillon, sera à découvrir samedi soir

VENDREDI 17, SAMEDI 18 et DIMANCHE 19 FEVRIER- Les Riceys- Les chorales vont à nouveau donner de la voix dans la salle polyvalente des Riceys avec une programmation riche en découvertes

La petite étoile brille toujours au-dessus du canton des Riceys et veille sur la famille Ménétrier.
Pour sa première année d’existence, l’association Du Haut d’une étoile ne pouvait espérer mieux avec le lancement de deux festivals : D’un chœur à l’autre pour les chorales et D’une scène à l’autre pour le théâtre.
« Nous nous sentons plus forts car nous avons été rejoints par plusieurs partenaires en marge de ceux des débuts qui, pour leur part, sont enthousiastes et travaillent déjà à la programmation des années à venir », expliquent Brigitte et Philippe Ménétrier.
L’association a ainsi servi de déclencheur d’une belle mobilisation en faveur du culturel, de l’artistique sur la région.
La deuxième édition du festival D’un chœur à l’autre se déroulera dans la salle polyvalente des Riceys, remodelée pour l’occasion avec un espace scénique plus important. Si l’an passé, ce festival avait été réservé aux chorales locales, cette fois-ci, l’horizon s’élargit avec les groupes Trio Job, les Kardetons et Polygammes. Le public retrouvera avec plaisir aussi Coup d’chœur.
« Cette année, c’est Coup d’chœur qui revient ; l’année prochaine, ce sera un autre groupe en marge d’une programmation renouvelée », précise Philippe Ménétrier.

Quatre styles

« J’ai la chance, étant membre de l’équipe artistique de Chanson contemporaine et des Nuits de Champagne, de rencontrer beaucoup de chefs de chœur ou chorale lors de formations ou de week-ends chantants (justement), ce qui m’a amené à choisir facilement ces groupes amateurs qui s’entourent de professionnels et nous proposent vraiment des concerts de qualité », explique Christophe Allègre, coordinateur artistique du festival.
La prestation de Coup d’chœur lors de la première édition avait emballé le public qui, effectivement, demandait de bisser Brice Baillon et ses choristes. Brice Baillon dirige également la troupe vocale et scénique Polygammes avec Christophe Chapelle. Une troupe née en 2009 qui, dit-on, « dépoussière le genre de la chorale », avec un spectacle vivant et un répertoire essentiellement francophone.
Julie Rousseau, Olivier Andrys et Ruben composent le Trio Job qui chante Brassens. Quant aux Kardetons, il est composé d’une vingtaine de chanteurs, sous la direction de Guillaume Le Ray, chef de chœur professionnel. Ils ont chanté aux côtés de Julien Clerc ou encore Clarika.
« Il m’a été facile d’inviter les groupes de cette année, la dimension humaine de ce festival est perceptible, et cela donne envie d’y participer. Lorsque je leur ai fait cette invitation, tout s’est organisé facilement, c’est ce qui nous motive tous, l’envie d’être et de chanter ensemble », conclut Christophe Allègre.

Pratique
D’un chœur à l’autre, château Saint-Louis des Riceys. Vendredi 17 février à 20 h 30 : Trio Job, Les Kardetons. Samedi 18 : la troupe Polygammes à 20 h 30.
Dimanche 19 février à 15 h : Coup d’choeur. Tarif unique : 12 €, gratuit pour les moins de 7 ans. Réservations préférables : 03 25 29 15 38 ou 03 25 29 39 69 info@du-haut-d-une-etoile.fr
Sylvie VIREY

After you have typed in some text, hit ENTER to start searching...